LE SOIN CAPILLAIRE SOUS LA LENTILLE AYURVEDIQUE

Parlons des remèdes ayurvédiques à base de plantes pour le soin des cheveux.

Tout d'abord, comment fonctionne la croissance des cheveux ?

Nos têtes sont parsemées de ce qu'on appelle les follicules pileux, les cavités où les cheveux commencent à pousser. Ceux-ci produisent entre 25 et 30 cycles de croissance des cheveux au cours de leur vie. Lorsqu'un follicule a épuisé sa capacité à "produire des cheveux", il rétrécit et perd sa fonction.

Certaines habitudes de vie peuvent perturber la pousse des cheveux, comme le stress intense, les déséquilibres hormonaux, la carence en fer, le manque d'eau et de nutriments, etc. En effet, lorsque la pousse des cheveux n'est pas suffisamment stimulée ou perturbée par de mauvaises habitudes de vie, les follicules pileux sont plus susceptibles de rétrécir prématurément et, par conséquent, de perdre leur efficacité. C'est pourquoi la santé globale du corps et de l'esprit est primordiale, puisque tout est lié !

 

Bhringraj, la plante la plus populaire pour nos cheveux !

Bhringraj

(Eclipta alba) est une herbe utilisée en Inde comme tonique capillaire naturel, souvent présente dans les huiles capillaires ayurvédiques. Son nom en sanskrit se traduit par "Maître des cheveux".

 

On peut donc deviner ses principales propriétés...

  1. La plante favorise la croissance des cheveux
  2. ravive leur éclat naturel
  3. prévient leur perte ainsi que les cheveux gris prématurés
  4. C'est aussi une herbe anti-inflammatoire, qui aide à apaiser les démangeaisons du cuir chevelu et à réduire les pellicules, l'eczéma et le psoriasis.

La plante entière est récoltée, séchée à l'air et réduite en poudre.

Je vous propose donc deux recettes de masques maison, selon les ressources dont vous disposez.

1.
En toute simplicité ! :

  • 3 cuillères à café de Bhringraj
  • Une petite quantité d'eau chaude (pour obtenir la consistance suivante : une pâte légèrement liquide pour faciliter l'application sur les cheveux)

Pour un masque plus nourrissant, vous pouvez ajouter 1 c. d'huile de sésame (Vata), d'huile de noix de coco (Pitta) et d'huile de carthame (Kapha).

Pour une touche adoucissante, ajouter 1 c. miel au mélange


2.
Le masque ayurvédique ultime !

  • 1 cuillère à soupe de poudre de Bhringraj
  • 1 cuillère à soupe de poudre d'Amla (contenant de la vitamine C)
  • Quelques gouttes d'huile essentielle de pamplemousse
  • 1 cuillère à café d'huile de ricin
  • 100 ml de thé vert préalablement infusé

Ici, la poudre d'Amla agit comme un fortifiant et l'huile de pamplemousse agit comme un régulateur de sébum. Le thé aide à contrer les pointes fourchues ! Avec une touche d'huile de ricin pour adoucir le tout.

(Multipliez les recettes, selon l'épaisseur et la longueur de vos cheveux)

Pour ces deux recettes, mélanger tous les ingrédients et appliquer en massant délicatement le cuir chevelu. Avec le reste du mélange, couvrez vos pointes et toute la longueur de vos cheveux. Enveloppez vos cheveux dans une serviette chaude et laissez reposer pendant 1 heure. Vous pouvez ensuite rincer avec une noisette de shampoing, pour éliminer tous les résidus.

Notez qu'il s'agit d'une poudre particulièrement foncée. Bien que cette plante n'ait pas d'effet colorant sur la plupart des cheveux, un masque longue tenue (1h et plus) peut donner une légère coloration aux cheveux blancs ou blonds. Cependant, il faut noter que le shampoing est suffisant pour contrer cet effet indésirable.

En plus de ces propriétés de soins capillaires, Bhringraj renforce les os, les dents et les ongles, tonifie le corps et l'esprit, et soutient le foie et les poumons, en particulier lorsqu'il est utilisé en interne. Je vous souhaite donc une bonne découverte de cette plante aux mille vertus ! Tu m'annonces la nouvelle.

Cordialement,
Kim XX


laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés